stages de dessin et aquarelle
Le Journal du Randocroqueur
trucs et astuces pour apprendre les bases du dessin
Forum pour apprendre a dessiner
Sentiers Randocroquis
Actualités randocroquis
contacter randocroquis

La boutique du
RANDOCROQUEUR

Technique du crayon de couleur

 

Les préparatifs

Avant tout, il vous faut au minimum une dizaine de crayons. Pour vos premiers essais, choisissez des crayons classiques et bon marché. Evitez tout de même les crayons en plastique dont la mine est inutilisable. Par la suite, si cette technique vous plaît, vous pourrez acquérir des crayons de meilleure qualité mais aussi plus onéreux.

Commencez par les tailler. Si en les taillant, proche de la pointe parfaite, votre mine se casse, votre crayon s'est sans doute sournoisement brisé de l'intérieur dans sa chute. Pour éviter ces désagréments, rangez vos crayons dans une boîte métallique après utilisation.

Pour le papier, vous pouvez travailler aussi bien sur du papier totalement lisse que sur support épais et granuleux. Tout dépend de l'effet recherché.

Les bases

Lorsque nous observons le feuillage d'un arbre, nous sommes tentés de dire que celui-ci est vert. Si l'on fait abstraction des détails, nous avons entièrement raison. Les feuilles sont vertes, et pris dans son ensemble, l'arbre est effectivement franchement vert. En observant de plus près, nous constatons rapidement que, du fait de la texture des feuilles, de la provenance et de la qualité de la lumière, d'autres couleurs comme le bleu, le rouge, le jaune, et bien d'autres couleurs encore y sont présentes.

Tout cela pour vous dire quelque soit le motif, vous utiliserez toujours de nombreuses couleurs que vous déposerez par petites touches.

En théorie, aucune trace de crayonnage ne doit apparaître. Sur le même principe que la technique des croisillons (voir page), vous devez croiser vos traits de nombreuses fois.

Le coloriage pas à pas

Autres conseils
Le sens du trait
La matière
Le trait
Dessiner un sapin
La perspective
Crayons de couleur
Nuage de points
Tracés à la gomme
Paysages
Façon aquarelle
Carnet de voyage
Les arbres
Couleurs naturelles
Croquer la montagne
Les ombres
Les bases
Le matériel
La tenue du crayon

 

l'esquisse rapide

L'esquisse rapide...

Dans cette première étape, j'utilise un feutre noir (Taille 0.1) pour tracer une ébauche rapide des principaux objets du paysage.

Arbres et collines sont disposés rapidement, ma main faisant de petits bonds pour éviter un traité trop rigide.

 

Quelques couleurs

Quelques couleurs...

Les premières couleurs font leur apparition dans cette seconde étape. Vous remarquez que celles-ci sont apposées délicatement par simple petite touche. Votre crayon doit glisser sur la feuille.

Rappelez-vous que votre papier ne peut supporter éternellement des couches successives.

Des arbres rouges

Des arbres rouges...

C'est bien connu, les arbres sont verts, le ciel est bleu et les troncs marrons. Partant de ce principe élémentaire, j'applique du rouge sur le feuillage, la prairie et même sur les rochers.

Résultat votre dessin est tout rouge et très laid !

 

Enfin du vert

Enfin du vert...

Prenons du vert et commençons à appliquer des couleurs plus proches de la réalité.

Dans cette quatrième étape, j'utilise quasiment toutes les couleurs dont je dispose : du bleu, du orange, du rose, différents bleus, etc.

 

De plus en plus de couleurs

De plus en plus de couleurs...

Cinquième étape, les couleurs se mélangent par petites touches sur l'ensemble du dessin. La couleur des rochers est renforcée par un apport d'orange, marron, rouge, jaune, etc.

Le ciel commence à prendre sa teinte bleutée. La prairie sur le devant se colore de taches de jaune, d'orange et de différents verts.

Le retour du feutre

Le retour du feutre....

Pour l'étape finale, je reprends mon feutre noir. Je retrace délicatement les contours intéressants : collines, bosquets d'arbres, herbes sur le devant, rochers.

Pour finir, je retravaille les ombres et le feuillage. Le dessous des arbres est ainsi plus marqué pour mettre en évidence le volume de ceux-ci.

 

A vous de jouer !

Comme d'habitude, c'est à vous de jouer maintenant. Commencez par dessiner une pomme. Un sujet d'étude totalement palpitant, mais qui a le mérite d'être richement coloré et de présenter un volume intéressant. Une fois terminée, mangez-la, digérez-la et recommencez avec une autre.

Quelques numéros du Randocroqueur à glisser dans votre sac à dos

Si vous souhaitez aimer dessiner des paysages naturels, je vous conseille la lecture de ces quatre numéros du Randocroqueur. Vous y découvrirez de nombreux exemples pas à pas et une multitude de conseils pour apprendre à dessiner des arbres, traduire le volume d'une montagne ou encore dessiner un chemin en perspective.

 

 

Cliquez ici pour choisir une autre page conseil

Sommaire - Randocroqueur - Trucs et Astuces- Stages - Forum - Sentiers - Contact

® Randocroquis et le journal du Randocroqueur sont des marques déposées.